Accéder au contenu

PLU Venosc Commune Les Deux Alpes

Le 28 mai 2018 le conseil municipal a approuvé la modification simplifiée n°1 par délibération n° 2018-118

Le PLU de Venosc fait l'objet d'une déclaration de projet valant mise en compatibilité du PLU. Une concertation préalable est organisée du 9 juillet 2018 au 9 août 2018 et une réunion publique aura lieu le vendredi 20 juillet 2018 à 18h 
La concertation préalable de la déclaration de projet des Clarines est terminée. Le garant rendra son rapport au plus tard le 9 septembre 2018. 
Ci-dessous les commentaires émis lors de la concertation sur le site : 

Commentaires

Bossu le 28/07/2018,

 « Bonjour. Ce projet est démesuré pour les 2 ALPES et ne tient pas compte des résidences des Pleiades, de l'alpheraz et en particulier de super venosc qui se voit en quelque sorte murée perdant sa vue sur la Muselle. Les mises en vente ne cessent d'augmenter dans ces résidences familiales et calmes dépourvues de tour operator. Messieurs les maires ne respectent ni l'environnement (ail rocambole) ni l'impact réel d'autant de bâtiments sur un espace escarpé ni les skieurs qui empruntent le super venosc. La CDA fait une étude sur 5ANS comment vont faire les skieurs pour rejoindre le domaine skiable ? ce projet ne respecte ni les skieurs ni les randonneurs en été en détruisant le chemin de randonnée. La route très empruntée l'hiver par des camions qui déneigent et qui vont vider sur la falaise du soleil détruisent les routes déjà en très mauvais état et les flux vont venir se rajouter et la détruire un peu plus. quid du virage en S du provençal qui est inaccessible sans équipement lors de jours de neige... Il va y avoir des bouchons jusqu'au rond point lorsqu'une voiture sera bloquée. Et pour finir la lubie de nos deux maires qui croient pouvoir transformer les 2 Alpes en Courchevel, Aspen et autres. Nous sommes au bout des Alpes... Les millionnaires étrangers vont en suisse et en autriche où une multitude de glaciers équipés et en meilleur état les accueillent dans des conditions de vie qui leurs conviennent. Croire que l'on va devenir ''la station'' des riches en France est une pure utopie. La plupart des projets débutent grâce à la CDA qui investie et après ? Quid des Marmottes qui ne se vend pas et du Tessa qui n'a jamais trouvé preneur ? De plus par manque de terrains vous cannibalisez les routes (UCPA, 4 étoiles à l'entrée de la station) qui cette dernière ''mange la montagne''. Alors vos projets dégoûtent les gens qui comme moi sont tombés amoureux de cette station familiale il y a plus de 40 ans, des gens qui ont investis dans plusieurs logements qu'ils payent des très chers en terme d'imposition et aujourd'hui pour les remercier de cette fidélité vous les emmurés sans les respecter et sans respecter l'environnement, la faune, les skieurs, les randonneurs, les personnes qui ont cru en cette station et qui la respecte. Vous n'êtes que des destructeurs de l'environnement assoiffés de taxes et d'impôts. Heureusement pour vous que les fidèles comme moi ne votent pas ici. Vous détruisez tout ce qui est beau... » 

Santullo nino le 31/07/2018,

 « « Il y a trop peu de logements de qualité et accessible pour les familles aux revenus modérés sur la station. Je trouve que l’initiative de la mairie d’intégrer des logements sociaux à des projets comme celui des Clarines est nécessaire à la vie sur Les 2 Alpes. A la fois il y en en faut pour les touristes car ce sont eux qui font tourner notre économie mais il faut aussi savoir considérer ses propres habitants. C’est ce genre de projet mixte qui doit être favoriser selon moi. D’autant que la station mérite un petit coup de boost, c’est dernières années n’ayant pas été très encourageante. » » 

tomas le 31/07/2018,

 « Parisien, j’ai commencé à venir aux 2 Alpes au début des années 80 avec mes parents, qui y avaient ensuite acheté un chalet quelques années plus tard. Si chalet a depuis été vendu, je garde une « fidélité » pour cette station pour laquelle je conserve une profonde tendresse et qui me rappelle de nombreux souvenirs. Chaque année je viens skier pendant une semaine avec ma femme et mes enfants, je perpétue la tradition familiale en quelques sortes. J’admets aussi avoir par moment été attentif à certaines opportunités d’achat pour un appartement. Eventualité qui ne s’est malheureusement jamais concrétisée et qu’aujourd’hui je ne regrette pas… J’ai assisté en quelques sortes à l’apogée des 2 Alpes puis à sa perte de vitesse. Son parc immobilier et son domaine skiable sont en grande partie devenu obsolète ou du moins en perte de compétitivité vis-à-vis de nombreuses autres stations. Ce domaine qui fut durant un temps (révolu) l’un des plus prisé des Hautes Alpes n’est aujourd’hui plus que l’ombre de lui-même. Les familles aisées parisiennes ou iséroises ont laissé place aux fêtards étudiants et anglais… Il est notamment de plus en plus complexe de trouver des logements familiaux décents et les prestations offertes aux touristes sont trop maigres. C’est deux dernières années, et ce pour la première fois, je me suis posé la question d’une autre destination. Par conséquent, parce que je tiens en cette station et que je veux croire en son renouveau, je tiens à saluer, soutenir et engager des opérations telles que celles que vous mettez en place sur les Clarines. Je suis intimement persuadé que ce principe de résidence touristique haut de gamme peut répondre aux manques actuels de la station. Les familles ont aujourd’hui besoin de ce type de logements et de prestations. Il n’y a qu’à voir les modèles des stations pérennes actuellement, il faut du standing et de la qualité. A terme, je l’espère, un meilleur parc immobilier, plus attractif, aura des retombés positives sur le dynamisme, l’entretiens et la qualité de la station ainsi que de son domaine skiable. Il faut simplement accepter le changement et se projeter sur du long terme. Les copro c’est bien mais les logements ne sont occupés que 2 mois dans l’année grand maximum. Les gens n’y vont pas assez et n’entretienne pas assez leurs locaux. On a donc des logements vieillissants, mal entretenu et peu utilisé. C’est du gâchis selon moi. C’est pourquoi je suis pour la création de résidences hôtelières ou touristiques, qui garantissent au moins un entretien et un remplissage des locaux sur quasi toute l’année ! » 

Immotion le 09/08/2018,

 « 2 remarques principales sur ce projet de la résidence des Clarines : 1/ Ce projet remet en cause l'ouverture du télésiège du Super Venosc à priori pour au moins une saison (hiver 2018/2019) alors qu'il permet à de trés nombreux skieurs de ce versant (une bonne qunzaine de résidences tout de même soit un grand nombre de couchages et lits chauds) de partir directement à ski le matin en y accédant soit à ski soit après une trés courte marche à pied, et surtout en se désaxant des grands axes surchargés entre 9h/10h30 que sont le Jandri et le télésiège du Diable. Il va falloir envisager qu'un afflux important de skieurs devra prendre la navette le matin (déjà saturé pour emmener les enfants au cours ESF de Côte Brune) ou sa voiture pour se rendre sur les pistes de ski de l'autre versant. Donc augmentation du trafic sur la route et du nombre de voitures sur les parkings au centre de la station . De plus il est anormal que ce versant ne nous soit plus accessible au départ à ski. Les immeubles nous ont été vendus avec un départ à ski (sous réserve d'un enneigement suffisant bien évidememnt) et non pas que d'un retour à ski. Il faut donc prévoir des solutions alternatives robustes. C'est-à-dire soit un doublement des rotations des navettes (toutes les 10 minutes ou en continu versus toutes les 20 minutes actuellement), soit tout simplement trouver un moyen de maintenir ouvert le telésiège du Super Venosc . 2 / Autre point noir avec la création de cette résidence, l'accès par la route qui est souvent difficilement praticable lorsqu'elle est enneigée et souvent encombrée de véhicules mal garés le long de celle-ci . En effet, de nombreux véhicules restent souvent bloqués dans les premiers mètres au niveau du Provencal ou devant le chalet qui sépare la route en 2 entre aprés le Provencal. Il faudrait trouver un moyen de casser cette pente et de la rendre plus plane avec une pente plus régulière. il faudrait également élargir cette route pour absorber ce trafic supplémentaire et sécuriser la coexistence directe des véhicules l'empruntant avec les piétons. En effet, va venir se rajouter au trafic existant de véhicules des résidences actuelles et du va-et- vient incessant et dangereux en roulant à vive allure des camions qui évacuent la neige et qui détruisent la route en roulant systématiquement avec des chaînes, un trafic supplémentaire potentiellement de 150 véhicules. il faudra peut-etre envisager un sens de circulation unique comme le fait déjà la navette en passant via l'Avalanche. De plus, il faut s'assurer que les 130 places de parking couvertes seront bien utilisées ce qui n'est pas le cas dans beaucoup de résidence de location, où le fait de devoir payer un supplément à la semaine de location dissuade de nombreux vacanciers de la payer. on risque alors de retrouver une grande partie de ces voitures sur la voirie et sur cette route d'accès , étroite et où le cheminement piétons n'est pas isolé des voies de circulation. » 

Nous contacter

Mairie Les Deux Alpes
Mairie annexe à Mont-de-Lans village
Mairie annexe à Venosc village